Les petites entreprises commencent généralement leur activité en prenant en charge toutes les fonctions supports. Il arrive même que ce soient les dirigeants qui s’en occupent personnellement. Grâce à l’externalisation, les entreprises peuvent désormais confier ces tâches à des prestataires externes. Et cela implique plusieurs avantages.

Savoir profiter des avantages de l’externalisation

Dans la phase de démarrage, il est normal que le chef d’entreprise doive s’occuper de toutes les tâches relatives au développement de l’entreprise. Ce qui n’est pas concevable à court terme, tant en matière de compétence que de disponibilité. D’ailleurs, cela pourrait plus nuire à l’entreprise que l’inverse, notamment au niveau de son efficacité et de sa productivité.

Ainsi, en développant une entreprise, il faut avoir conscience de ses forces et de ses limites. L’externalisation de certaines tâches, comme l’accueil téléphonique (Plus d’infos sur http://www.mediphone.fr/centre-daccueil-telephonique.html), peut combler les lacunes et faciliter son développement.

L’externalisation peut aider l’entreprise à se focaliser sur son cœur de métier ainsi que sur les aspects stratégiques de ses activités. Ainsi, elle confère un gain de temps essentiel ainsi qu’une économie budgétaire importante grâce au faible coût des prestations. En effet, une externalisation est généralement moins coûteuse que de recruter un salarié. Côté performance, l’entreprise peut bénéficier du savoir-faire de la société prestataire en gagnant en réactivité et en souplesse. Dans ce cadre, l’externalisation peut être un élément de son développement.

Toutefois, externaliser ne veut pas dire perdre le contrôle. En effet, les activités à externaliser doivent être judicieusement déterminées pour correspondre aux domaines de compétence dont l’entreprise ne dispose pas, ou qui sont trop chronophages, à faible valeur ajoutée, ou qui demandent des compétences spécifiques.

Le choix du prestataire est crucial

Le choix d’un prestataire externe ne doit pas être réalisé à la légère, car de cela dépend une grande partie de la performance et du développement de l’entreprise. Ainsi, quelques critères doivent être pris en compte pour faire le bon choix. Tout d’abord, il y a le critère de coût. Celui-ci va dépendre du budget alloué à l’externalisation. Toutefois, il est possible de choisir un prestataire à moindre coût tout en pouvant garantir une bonne qualité de service. Dans tous les cas, une relation de confiance avec le prestataire est indispensable à travers une transparence des tarifs des prestations.

Ensuite vient le critère de l’expérience. Il est mieux de choisir un prestataire externe qui détient une certaine expérience dans le domaine du management et du recrutement pour garantir la disponibilité et la qualité des personnes en charge de la mission qui lui sera confiée. D’ailleurs, l’entreprise a le choix entre les prestataires spécialisés ou généralistes. Cela dépend, dans tous les cas, des activités à externaliser.

Ensuite, il est indispensable de choisir un prestataire qui dispose d’une bonne organisation de travail pour bien établir la communication et la confiance mutuelle. De préférence, il est préférable de choisir une société qui ne soit pas trop éloignée en terme de décalage horaire pour pouvoir partager une large tranche horaire journalière.