Aujourd’hui, le recrutement digital tient une grande place dans les nouvelles politiques des ressources humaines. Les recruteurs ont pris conscience du développement du numérique et ont dû s’adapter. Ils ont compris que pour rester compétitif dans le monde du travail actuel, le recrutement digital est incontournable. Alors, pour vous aider à mieux comprendre ce processus, voici les étapes qu’il ne faut pas manquer.

La phase de recherche des candidats

La phase de recherche des talents est certainement l’étape la plus longue et la plus laborieuse. En effet, les recruteurs doivent faire attention quant au tri des CV, car il se pourrait que le recrutement puisse ne pas aboutir si l’on se trompe de candidat. En outre, cette première étape permet de repérer les talents. Il faut, tout d’abord, se baser sur le parcours scolaire du candidat ainsi que les formations qu’il a suivies. Ensuite, il est possible de dresser le profil idéal de son futur collaborateur en se basant sur ces informations.

Il faut savoir que le sourcing en recrutement permet un élargissement des champs de recherche. Contacter un chasseur de tête sur Recrutea.fr peut par exemple agrandir le champ géographique des recherches. Et certains logiciels peuvent même chercher des candidats plus passifs sur les réseaux sociaux. Tout ce procédé a été mis en place pour optimiser le recrutement pour trouver le candidat idéal correspondant au profil recherché par les recruteurs.

La prise de contact ou la mise en relation

Cette deuxième phase vise à entrer en contact avec les candidats afin de préqualifier quelques-uns. Et en matière de digitalisation du recrutement, cela consiste à faire des entretiens par vidéo en direct. L’entreprise alors fait passer cet entretien vidéo pour ne laisser passer aucun profil.

En plus, pour remédier aux entretiens téléphoniques, qui parfois sont peu fiables, le chargé de recrutement peut observer les comportements, les expressions ainsi que les réactions du candidat. Ensuite, les recruteurs sélectionnent les candidats qui correspondent à leurs attentes ainsi qu’au comportement qu’ils recherchent pour passer un entretien physique.

L’entretien de recrutement

Comme il a été dit plus haut, les entretiens de recrutement digital doivent d’abord passer par la phase numérique. C’est ensuite après que se passe la rencontre physique. Toutefois, pour certaines entreprises, cet entretien physique n’existe plus. Les recruteurs préfèrent par exemple les réaliser par salon de discussion instantané.

Cette méthode peut être bénéfique pour les deux parties, car l’on peut constater un équilibre du rapport de force entre le recruteur et le candidat. Ce qui peut, parfois aider certains chargés de recrutement à trouver la perle rare.

La gestion des talents

Actuellement, une entreprise doit intégrer et fidéliser ses talents. Le processus du recrutement digital favorise alors ces interactions entre les collaborateurs par le biais de nouveaux outils de communication. À titre d’illustration, les candidats peuvent laisser une trace de leur passage ainsi que de leur expérience au sein de l’entreprise. Par exemple, en écrivant quelques mots sur les pages web de ladite entreprise. Ils peuvent décrire l’ambiance de travail, ou donner leur avis sur le management.

En outre, les entreprises doivent mettre à disposition des collaborateurs des outils modernes. Ce pour que le processus de la gestion des talents puisse atteindre ses objectifs. En effet, la forme traditionnelle des CV et des lettres de motivation est en passe de disparaître, car aujourd’hui, tout se passe presque sur les médias sociaux.