Où en est vraiment la réalité virtuelle ? Certains l’annonçaient comme une révolution et d’autres imaginaient un flop retentissant… La vérité se situe comme souvent entre ces deux extrêmes. Certains secteurs d’activités en profitent déjà beaucoup, et d’autres évoluent finalement moins rapidement que prévu. Les attentes restent toutefois très grandes, et cette technologie n’en est finalement qu’à ses balbutiements.

Lentement… Mais sûrement

L’effervescence était énorme mais le coup de frein est assez brutal. La réalité virtuelle devait exploser en 2016 avec l’arrivé des casques Oculus Rift et HTC Vive, et finalement les ventes furent plutôt décevantes. Dans le monde du jeu vidéo, seul Playstation VR s’en sort relativement bien avec un peu plus d’un million de casques vendus, tandis qu’HTC et Oculus ne dépassent pas les 700 000 ventes à eux deux.

Malgré des chiffres en dessous des espérances, Greenlight Insight prédit tout de même un marché à plus de 7 milliards de dollars d’ici la fin de l’année 2017. Notamment, grâce à l’industrie du divertissement.

Le sport et le porno en ligne de mire

L’industrie du porno a clairement développé une activité supplémentaire importante grâce à la réalité virtuelle. Les sites qui proposent ce genre de contenu se multiplient, et les utilisateurs sont de plus en plus nombreux a apprécier l’immersion directement dans la chambre de leurs actrices (ou acteurs) préférées. Il faut dire que la réalité virtuelle est conçue pour apporter plus de réalisme, et forcément l’excitation est plus grande si on se retrouve virtuellement en très bonne compagnie…

Pour le sport, des partenariats sont en train de se mettre en place que ce soit pour la NBA, ou certains championnats de football, afin de permettre aux utilisateurs de vivre les matchs comme s’ils étaient vraiment au premier rang. Il suffit alors de tourner la tête pour voir la salle ou le stade dans sa totalité et pour vivre pleinement l’ambiance d’un match. Le tout en étant parfaitement installé dans son canapé.

Évidemment le monde du divertissement ne devrait pas s’arrêter là, et on devrait pouvoir assister à des concerts, partir à l’opéra, ou tout simplement s’intégrer complètement dans un film. C’est déjà possible, mais ce type d’expérience devraient progressivement se démocratiser.

(Credit photo – Lapipesanstabac.com)

Des prévisions optimistes

Frédéric Confola, expert de la VR et directeur des produits chez Mindmaze, assure que le succès de la réalité virtuelle sera finalement au rendez-vous : « La VR a à peine un an. Les nouveautés mettent du temps à arriver sur le mass market. Le smartphone a mis 10 ans. » La VR d’aujourd’hui n’est donc clairement qu’un avant-goût de ce qui nous attend dans le futur et d’énormes progrès sont attendus.

Les casques seront bientôt plus légers, plus petits et sans fil, c’est ce qu’assure Hervé Fontaine, le responsable de la réalité virtuelle chez HTC Vive. « C’est encore l’année 1 » plaide-t-il. Si le présent n’est pas donc brillant, les professionnels de la VR imaginent un avenir radieux à cette technologie. Posséderons-nous donc tous un casque de réalité virtuelle dans quelques années ? Le débat reste ouvert.