Périphérique informatique et ergonomie : Trois critères essentiels pour choisir une souris

Les utilisateurs de PC sont de plus en plus conscients des effets néfastes que leur posture peut avoir sur leur bien-être.

Il est de ce fait important de trouver une souris ergonomique dont la conception réduit la tension exercée sur vos poignets, vos épaules et votre cou.

A lire également : Pourquoi opter pour l’impression publicitaire ?

Cela vous aidera à éviter les postures inconfortables et la tendinite de Quervain. Pour choisir la meilleure souris ergonomique pour votre PC, vous devez d’abord tenir compte de vos besoins personnels.

Êtes-vous principalement un ‘’gamer’’ qui passe la plupart de son temps devant l’ordinateur, ou bien utilisez-vous l’outil informatique pour vos tâches professionnelles ?

A lire aussi : Comment récupérer des fichiers perdus sur Windows ?

Votre choix dépendra donc du type de tâche que vous exécuterez le plus souvent sur le PC. Découvrez dans cet article trois critères pour choisir une souris ergonomique.

L’inclinaison

Les souris ont récemment évolué vers des modèles verticaux. Le canal carpien, les muscles et les articulations ne subissent plus de pression en raison de l’angle de 90° entre le poignet et la souris. Par conséquent, le poignet reste dans le sens de l’avant-bras.

Ces souris verticales sont ergonomiques et très performantes. Il est donc recommandé de s’intéresser aux souris verticales si vous souhaitez éviter les troubles musculosquelettiques.

De nombreuses marques proposent des souris trackballs ambidextres dans leurs catalogues, ce qui est plutôt inhabituel.

D’autre part, certaines souris sont inclinées de 50° à 60° . la pression exercée sur le poignet est amoindrie sans que les habitudes d’utilisation n’en soient affectées.

Fingertip, Claw Grip ou Palm Grip

Pour un confort optimal et une prise de mains confortable au cours d’un usage prolongé, le modèle de votre souris est un paramètre à prendre en compte. Certaines souris sont conçues pour le ‘’ le Palm Grip  ».

Elles s’adaptent à la prise en main par la paume : la paume repose sur la souris avec tous les doigts étendus. Cette position minimise la tension sur la paume et les doigts, mais est difficile à maintenir sur une longue période.

En revanche, le Claw Grip rend la souris plus réactive. Alors que la paume repose à peine sur la souris, les doigts se courbent sur les boutons.

Quant aux souris basées sur le modèle Fingertips, le bout des doigts est posé sur la souris. Toutes les manœuvres effectuées avec la souris sont assurées par les doigts. Les tensions ne se propagent donc pas sur le reste de la main.

La résolution DPI modulable

Le sigle DPI (Dot Per Inch) indique le degré de sensibilité de la souris. La souris réagit d’autant plus intensément que la sensibilité est élevée. Les DPI sont des paramètres modulables au niveau des souris modernes.

Généralement, la souris est dotée de boutons supplémentaires permettant d’ajuster les DPI. Le softwar du concepteur peut toutefois être utilisé pour ajuster les DPI.

Par conséquent, une souris ergonomique doit idéalement être dotée d’une résolution DPI ajustable. Compte tenu des différences en DPI (1600/1200/800), la vitesse du curseur peut être aussi modifiée.

Certaines tâches nécessitent des valeurs de DPI plus ou moins importantes. Les graphistes, les éditeurs vidéo et les gamers aguerris l’ont appris à leurs dépens.

Bureautique