Qu’est-ce que la gestion d’un parc informatique ?

Le parc informatique est un ensemble d’éléments indissociable de l’infrastructure d’une entreprise. Il rassemble tout le matériel, les logiciels, les ressources réseaux et les services composites nécessaires au bon fonctionnement et à la gestion de l’environnement informatique de celle-ci. Les entreprises sont de nos jours de plus en plus équipées en matériel informatique. Ainsi, la bonne gestion de leur parc informatique, si elle est un paramètre important, peut très vite devenir complexe pour ces entreprises. La principale raison reste le développement de la technologie. C’est justement du fait de cette complexité que de nombreuses entreprises décident d’opter pour des solutions externes.

La gestion d’un parc informatique, une opération de plus en plus complexe

On le sait désormais, le parc informatique désigne l’ensemble des ressources matérielles et logicielles qui composent le système informatique d’une entreprise. Cependant, au fil des dernières décennies, le développement de la technologie a augmenté le nombre d’éléments susceptibles de composer un parc informatique. Cette liste n’est pas exhaustive, mais le parc informatique d’une entreprise se compose généralement des éléments suivants :

A voir aussi : Comment utiliser SetPoint ?

  • postes fixes pour chaque individu,
  • ordinateurs portables,
  • périphériques PC (claviers, souris, écrans, etc.),
  • photocopieuses, imprimantes, scanners,
  • réseau physique et équipements réseaux (switch, borne wifi, pare-feu, sondes de température),
  • serveurs et NAS,
  • Cloud,
  • logiciels et licences d’utilisation rattachées,
  • appareils mobiles, smartphones et tablettes,
  • données informatiques actives et archivées.

Un parc et infrastructure informatique dispose aussi d’une politique de sécurisation rigoureuse. Cela implique que chaque système d’exploitation, application ou antivirus fait l’objet d’un contrôle minutieux et qu’il est régulièrement mis à jour. Tous les appareils connectés au réseau de l’entreprise sont concomitamment protégés et respectent les exigences de sécurité.

On l’aura compris, la liste est longue. Le parc informatique est également fonction du type d’activité et de l’envergure de l’entreprise. Généralement, les entreprises confient l’administration de leur parc informatique à un responsable informatique ou à la Direction du Service Information. Si cette tâche s’opère en interne, la gestion et la maintenance sont souvent confiées à un prestataire externe.

A lire également : Comment tenir souris ergonomique ?

La gestion et la maintenance d’un parc informatique permettent d’optimiser la sécurité des données informatiques et d’améliorer la durée de vie des matériels. Certaines entreprises assurent ces tâches en interne, mais beaucoup choisissent de laisser le soin à des entreprises comme Mon-infra.fr de se charger de la maintenance et l’infogérance. Ce faisant, l’entreprise à la possibilité de concentrer ses forces vives sur le développement de ses activités et de se recentrer sur son cœur de métier.

En fonction des besoins de chaque entreprise, l’externalisation de la maintenance informatique peut être permanente ou ponctuelle. En effet, une agence de prestation d’infogérance peut intervenir uniquement quand cela est nécessaire ou de façon régulière. Ces interventions ponctuelles permettent de réduire et de mieux contrôler les coûts liés à cette mission particulièrement fastidieuse et chronophage.

gestion parc informatique ordinateurs bureau

Le challenge qu’implique une bonne gestion de parc informatique

Une solution de gestion de parc informatique doit idéalement permettre d’optimiser les ressources informatiques, faisant d’elles de véritables leviers de performance pour l’entreprise. Cette dernière sera dite performante lorsque la gestion efficiente de son parc informatique aura abouti à une réduction des coûts et à un accroissement de sa productivité. Il faut pour cela appliquer les bonnes pratiques, s’accorder avec les normes reconnues (ITIL notamment), et implémenter les nouveaux usages de travail et les évolutions technologiques.

Le défi du télétravail et des cyberattaques

Depuis l’avènement d’internet, de nouveaux challenges sont apparus et la gestion d’une infrastructure informatique s’est complexifiée. Les nouvelles avancées permettent aux utilisateurs de travailler depuis n’importe quel endroit. Une bonne gestion de parc informatique doit permettre d’implémenter plus facilement le télétravail en entreprise pour faciliter la mobilité des employés. Cette tendance, qui a explosé ces dernières années avec la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, devrait perdurer. Il est donc urgent dans un tel contexte de repenser les solutions de gestion à mettre en place.

Par ailleurs, les menaces informatiques sont de plus en plus virulentes et dévastatrices. Le rapport de la CIA sur le monde en 2030 est sans équivoque. Selon l’agence de renseignements américaine, une seule personne physique sera en mesure de pirater toute une métropole, une multinationale ou même un pays entier. Sans être alarmiste, c’est déjà un peu le cas avec les récentes cyberattaques. Les solutions doivent permettre de sécuriser le réseau de l’entreprise et de résorber les menaces potentielles ou avérées. Elles doivent s’inscrire dans une perspective d’anticipation des différentes menaces et proposer des maintenances régulières en adéquation avec les avancées technologiques.

gestion parc informatique ordinateurs

Comment faire face à l’obsolescence des équipements ?

Un parc informatique est dit obsolète lorsqu’il est composé de matériels qui ne peuvent pas être mis à jour. Sont relativement concernés par cette obsolescence les logiciels et les systèmes d’exploitation. Lorsqu’une application n’est plus mise à jour régulièrement, ne se développe plus ou n’a plus de nouvelles fonctionnalités, elle devient effectivement obsolète par rapport au marché. Des failles de sécurité sont découvertes progressivement et l’application ou l’équipement devient inopérant ou vulnérable à la longue. Par conséquent, l’interopérabilité avec les autres applications ou équipements qui devrait être la norme n’est plus assurée.

Les origines de l’obsolescence informatique peuvent être nombreuses. Il peut s’agir de causes liées à l’indisponibilité du produit, la cessation d’activité de l’éditeur ou d’un changement de réglementation. En tout état de cause, cette situation dangereuse de vulnérabilité doit être anticipée. Les entreprises doivent maintenir à niveau l’ensemble de leur parc informatique. Une obsolescence informatique engendre des risques accrus de pannes, d’attaques, de gaspillage de ressources (logistiques, humaines, financières, etc.) et de stagnation de leur compétitivité.

Une bonne gestion de parc implique nécessairement une gestion de l’obsolescence qui peut être parfois programmée (cas des équipements d’Apple jusqu’à un passé récent). Les actions doivent viser à entretenir le réseau et s’axer autour d’une politique proactive de recherche et de suppression des éléments obsolètes. Cette politique anticipative doit permettre le fonctionnement en continu en conformité avec les lois de Rolland, même si ces dernières ne s’appliquent pas nécessairement à l’entreprise. Elle ne doit pas gêner ou handicaper les équipes. Certaines bonnes pratiques relativement simples peuvent déjà aider à retarder cette obsolescence.

Informatique
Show Buttons
Hide Buttons