Convertissez votre signal analogique en numérique avec ce convertisseur !

De nombreuses structures proposent de plus en plus d’appareils de haut niveau, capable de convertir rapidement un signal analogique en un signal numérique. Les offres sont telles qu’il faut tenir compte de certains critères, essentiels pour ne pas choisir le mauvais convertisseur. Quels sont alors les meilleurs convertisseurs analogiques ? Comment les reconnaitre ?  Quels sont leurs avantages et inconvénients ? Retrouvez dans cet article les éléments de réponses.

Le Behringer ADA8200 Ultragain : le convertisseur aux multiples fonctions

Le Behringer ADA8200 Ultragain est un convertisseur analogique ultra-puissant. Il est équipé de 8 canaux d’entrées et de sorties XLR, ainsi que de 8 entrées en Jack de 6.3 mm chacune. Ce convertisseur dispose d’une fréquence maximale d’échantillonnage de 48kHz. Il permet de convertir très facilement un signal analogique en un signal numérique, et ce, en très peu de temps. De plus, le Behringer ADA8200 Ultragain réalise une excellente acquisition et crée l’équilibre parfait entre la précision du signal transformé et la taille du fichier obtenu.

A voir aussi : Comment utiliser SetPoint ?

Par ailleurs, grâce à ses différentes fonctions, ce convertisseur permet de bien régler le gain pour mieux contrôler le signal analogique entrant. Une option supplémentaire permettant d’activer ou non l’alimentation spectre grâce à ses différents canaux XLR.

Ses avantages

  • Prix abordable à l’achat
  • Intégration de 8 canaux avec différents niveaux de réglages
  • Bonne résolution
  • Configuration maître/esclave.

Ses inconvénients

  • Échantillonnage maximal limité à 48 kHz
  • Alimentation spectre ou fantôme des 8 entrées à la fois
  • Distorsions au niveau des pics de gain.

A voir aussi : Ondes wifi : que dit la législation ?

Ferrofish Pulse16 : le meilleur convertisseur niveau en termes de qualité

Le Ferrofish Pulse16 est un très bon convertisseur analogique, adapté à plusieurs besoins, surtout ceux concernant la performance. C’est un convertisseur de type Analogique-Numérique et Numérique-Analogique, disposant de 16 entrées ainsi que de 16 sorties en Jack de 6.3mm. À ces différents canaux sont jointes plusieurs interfaces ADAT, Dante et MADI, mais aussi une sortie en Jack de 3.4 mm pour y connecter un casque.

Le Ferrofish Pulse16 offre un très bon niveau d’acquisition, notamment à cause de sa fréquence maximale d’échantillonnage pouvant aller à 96 kHz. La qualité du signal ainsi que la taille optimisée du fichier numérisé sont garanties. De plus, la possibilité de régler le signal analogique en entrée permet de mieux contrôler les différentes sources analogiques. Le Ferrofish Pulse16 produit, en sortie, un signal de très bonne qualité, en partie, grâce à son convertisseur ADC.

Ses avantages

  • 16 entrées et sorties en Jack de 6.3 mm avec différentes interfaces
  • Fréquence maximale d’échantillonnage de 96 kHz
  • Résolution de 24 bits
  • Navigation et contrôle facilités par l’écran TFT
  • Disponibilité des entrées et sorties de types WordClock
  • Réduction du niveau de latence
  • Bon équilibre entre la performance et la qualité du signal converti.

Ses inconvénients

  • Sonorité de faible niveau
  • Absence des interfaces S/ PDIF
  • Aucune intégration de WordClock.

Swissonic DA-192-24, un convertisseur au prix abordable

Le Swissonic DA-192-24 est un convertisseur analogique très performant qui offre comme premier avantage, la possibilité de le déplacer aisément. Ce convertisseur DAC peut prendre en entrée des fiches de type S/PDIF et Toslink et est aussi doté d’une sortie en Jack de 3. 4mm. Cette minisortie est idéale pour y connecter un casque, mais aussi une sortie stéréo de type RCA.

Le Swissonic DA-192-24 peut traiter les fichiers dont la fréquence d’échantillonnage se situe entre 32, 48, 96 et enfin 192 kHz. Ceci n’est valable que si la résolution de ces fichiers est de 24 bits. La qualité du signal restitué est excellente et paraît d’ailleurs insensée pour un appareil vendu à petit prix. Ce convertisseur offre également plus de possibilités avec l’alimentation USB de 5V. Cependant, il n’est pas possible de contrôler le niveau du gain en entrée avec ce convertisseur.

Ses avantages

  • Convertisseur compact et très pratique
  • Prends en charge plusieurs niveaux d’échantillonnage
  • Résolution de 24 bits
  • Présences des entrées Toslink et S/PDIF
  • Alimentation USB de 5v
  • Présence de plusieurs sorties stéréo de type RCA.

Ses inconvénients

  • Niveau moyen de conversion de signal
  • Pas de possibilité de réglages du niveau de gain
  • Ne prends pas en charge les besoins professionnels.

Informatique