Web marketing et design sont deux techniques bien différentes. Pourtant aujourd’hui, il est possible de les allier pour en faire une combinaison gagnante sur votre site internet. Voici les fondamentaux pour mettre toutes les chances de votre côté.

Design et marketing 2.0, quelles différences ?

Le design est une pratique dite artistique : elle vise à créer des objets, alliant utilité et esthétisme. Un produit dont le design est travaillé reçoit de la valeur ajoutée et possède un avantage compétitif face à ses concurrents. Il en va de même sur Internet avec ce qu’on appelle le web design : plus l’aspect visuel d’un site est travaillé, plus cela va l’optimiser et attirer les internautes. Pour apprendre à maîtriser le design et le web design, le passage par une école d’art semble obligatoire. Il en existe un grand nombre en France : voir ici pour la liste complète des écoles d’art.

Le web marketing quant à lui, est une pratique commerciale appliquée à l’univers digital. L’apprentissage du web marketing se fait en écoles de commerce et de communication.

L’e-marketing permet de développer quatre grands axes :

  • la stratégie commerciale à adopter sur le net
  • la génération de trafic
  • le suivi des performances
  • la fidélisation des utilisateurs.

Ces actions visent à atteindre trois grands objectifs :

  • augmenter le trafic sur le site
  • améliorer l’image de marque et la notoriété
  • faire monter le chiffre d’affaires

Une combinaison gagnante

Comme vous pouvez le voir, le webmarketing et le design sont deux outils vraiment distincts. S’ils ont chacun leurs finalités, il est de plus en plus courant de les combiner dans une stratégie globale de développement.

En effet, un internaute avant de s’intéresser au contenu d’un site internet, juge tout de suite celui-ci par son apparence : il est donc important de travailler le web design. Cette pratique est comme la mode, elle évolue avec les saisons : faire de la veille est le meilleur moyen pour rester au courant des nouvelles tendances. Il est possible « d’habiller » son site de plusieurs manières et notamment grâce à :

  • La data visualisation (propulser l’information sous forme d’infographie, d’image et de vidéo)
  • le style choisi (flat design, effet minimaliste)
  • le motion design (technique d’animation audiovisuelle en plein essor)
  • la typographie

Une fois vos choix faits et l’harmonisation visuelle du site web terminée, place au web marketing. Il vous permettra d’évaluer facilement les résultats des transformations physiques de votre site : surveillez notamment le nombre de visites depuis les changements opérés, et le temps passé sur votre site web.

Mais n’en restez pas là : veillez à toujours améliorer le référencement de votre plateforme sur les moteurs de recherches. Des outils comme Google Adwords peuvent vous permettre d’évaluer la qualité des contenus proposés et vous donner des conseils à suivre pour les enrichir. L’objectif du référencement ? Augmenter la visibilité du site internet.

C’est ici que vous comprenez tout l’enjeu de combiner webdesign et webmarketing : un site peut avoir un design parfait et séduire visuellement les internautes :

S’il est mal référencé, il restera dans les dernières pages des moteurs de recherches et ne sera que très peu visité.

À l’inverse, un site très bien placé et répertorié, mais au visuel délaissé et approximatif verra son taux de rebond s’accroître sans cesse.

À vous donc, d’ajuster la balance pour trouver le parfait équilibre entre webmarketing et design 2.0 !