Comment souscrire une assurance pour smartphone ?

Comment souscrire une assurance pour smartphone ?

Le smartphone est désormais un outil indispensable au quotidien de chacun. A tel point qu’il en créerait des dépendances mais c’est un autre débat. Il joue un rôle important pour l’accessibilité aux différentes informations, c’est même devenu pour beaucoup le principal support où se procurer de l’information. A force de l’avoir tout le temps sur soi, de le manipuler en permanence et dès fois sans vraiment y prêter attention, il peut nous arriver de l’oublier quelque part, de le perdre, de le casser, etc. Faire assurer son smartphone devient une nécessité pour ceux qui dépendent entièrement de cette technologie. Nous allons tenter de vous guider pour savoir assurer son téléphone portable est vraiment une si bonne idée.

Pourquoi assurer son mobile ?

Le smartphone reste avant tout un accessoire utile pour contacter des personnes. Mais il peut aussi contenir des données personnelles ou professionnelles de son utilisateur étant donné qu’il présente plusieurs fonctionnalités. La vie professionnelle d’une personne peut dépendre de son téléphone portable. Par conséquent, l’assurance est utilisée généralement pour protéger les données contenues dans le smartphone.

Dans la majorité des cas, la souscription à une assurance est provoquée par la peur d’un quelconque danger extérieur. Le vol reste au début de la liste à laquelle les propriétaires sont confrontés. Cependant, la majorité des assureurs viennent à limiter les risques couverts par l’assurance. Justement, les assureurs imposent une certaine marge concernant la gravité des risques. Le téléphone volé par un pickpocket n’est pas souvent couvert par une assurance. Effectivement, les assureurs jugent que seul le vol par effraction ou par violence n’est couvert. Dans tous les cas, vous trouverez ici quelques précieux conseils à appliquer en cas de vol.

Prendre une assurance pour smartphone est rarement utile puisqu’il est déjà compris avec l’assurance habitation et auto, c’est qu’explique Arnaud Giraudon à 20Minutes.fr. Ainsi, assurer votre téléphone n’est pas indispensable parce qu’il vous suffit de préciser la garantie des « objets personnels » dans le contrat d’habitation et auto.

Assurance pour smartphone

Il existe de nombreux opérateurs qui proposent des forfaits mobiles pour les smartphones. Comparez-les ici afin d’avoir plus d’informations au sujet de ces offres. Quelquefois, les offres sont accompagnées par la souscription d’une assurance. Néanmoins, les organismes en dehors des opérateurs ont des offres qui peuvent répondre à la demande des clients.

Les différentes sortes d’assurance

Avant de signer un contrat d’assurance, vous devez avoir connaissance des différents risques courus par votre téléphone portable. Pour ce faire, il subsiste quelques types d’assurances :

  • Le vol
  • La perte
  • L’oxydation
  • La casse, etc.

Concernant les tarifs, chaque entité possède son propre mode de tarification. Le tarif d’une assurance dépend également de la valeur du téléphone à assurer. Il faut souligner que le montant remboursé par l’assurance résulte du choix de votre tarif ainsi que les risques à couvrir. Il existe donc une certaine différence sur un tarif de 3 € et de 20 €/mois. Il est plus astucieux de prendre en compte les garanties et les exclusions de garantie. La garantie est une condition à remplir au moment de la casse ou de la perte afin de jouir des avantages de l’assurance. Les exclusions de garantie se définissent comme étant le montant remboursé par l’assureur.

À quel moment doit-on faire intervenir l’assurance ?

L’assurance joue à votre avantage si le fait est déclaré dans les 48 heures. Donc, il est préférable de faire une déclaration le plus vite possible. De plus, vous pourrez recueillir les coordonnées des témoins pour avoir une crédibilité envers votre assureur. La procédure à suivre reste la déposition d’une plainte suivie de l’envoi de la déclaration de vol et de la plainte auprès de l’assureur. Pour plus de rapidité, vous pouvez opter pour un courrier recommandé. D’un autre côté, vous devez désactiver la carte SIM et la ligne téléphonique en contactant votre opérateur. L’envoi de cette déclaration peut vous aider à l’exécution des clauses du contrat.