Alors l’informatique, ça recrute ?

Alors l’informatique, ça recrute ?

L’informatique est un secteur qui recrute, et particulièrement dans le domaine du web. Si vous êtes passionné par ce domaine, voici quelques métiers qui offrent de belles perspectives d’évolutions dans les années à venir.

L’informatique, c’est votre domaine. Et vous avez de la chance, c’est aussi et surtout un secteur qui recrute de plus en plus. Ces dix prochaines années, les perspectives de recrutement sont très bonnes, particulièrement dans le web. D’ailleurs, Diplomeo a même publié le top 10 des métiers qui recrutent dans l’informatique.

A lire aussi : Externalisation de services : une bonne solution pour développer son entreprise

Ainsi, des professions comme développeur web, développeur d’applications smartphone, webmaster, expert en référencement, chef de projet web technique, traffic manager, ingénieur informatique spécialise du cloud computing ou encore consultant en web analytique sont très recherchés par les recruteurs. Et de nombreuses enquêtes le prouvent.

recrutement informatique

A lire en complément : Top 5 des meilleurs jeux sur Android en 2018

L’école 42 et ses petites sœurs

La raison est simple : chaque semaine, en France, de nombreuses start-up web se créent. Les métiers de l’informatique et du web sont donc en train d’exploser. D’ailleurs, les écoles l’ont bien compris. Il y a quelques années, Xavier Niel, le célèbre chef d’entreprises français, créait l’école 42, l’une des premières écoles entièrement dédiée à l’informatique et au web. Au cours des mois qui suivaient, de nombreuses autres écoles entraient également sur le marché.

Depuis, chaque année, de nombreux étudiants s’engagent dans des cursus en informatique. Et une fois diplômés, ils trouvent un emploi très facilement. « J’ai trouvé un emploi avant même la fin de mes études », témoigne Sébastien, 25 ans, développeur web. Alors qu’il était encore en master, Sébastien a reçu une proposition d’embauche de la part d’une entreprise dans laquelle il avait fait un stage. « J’ai refusé car je souhaitais être diplômé, se souvient-il. Mais j’ai commencé à travailler pour eux en freelance, et lorsque j’ai été diplômé, j’ai été embauché en CDI, avec un salaire très correct », ajoute-t-il.

« Le marché du numérique est en train d’exploser »

Et Sébastien n’est pas le seul dans ce cas. Les diplômés ayant une compétence dans le web ou l’informatique trouvent facilement un emploi. Dans un pays où le chômage des jeunes est élevé, les entreprises sont très en demande de jeunes qui savent coder ou qui ont une autre compétence sur le web. « Le marché du numérique est en train d’exploser en France, témoigne Jean, recruteur dans un cabinet spécialisé. D’ici quelques années, la quasi-totalité des emplois qui seront pourvus auront un lien avec l’informatique et le web. Il faut que les écoles s’adaptent », conclut-il.