Dassault systèmes revoit la stratégie commerciale de son logiciel Solidworks

Dassault systèmes revoit la stratégie commerciale de son logiciel Solidworks

dassault-systemes

Depuis quelques mois, Dassault systèmes propose des licences ponctuelles pour la version 2017 de son logiciel de conception Solidworks. En effet, l’éditeur français suit de très près la transformation de ses clients Autodesk et PTC qui privilégient désormais les modèles par abonnement.

Lire également : Comment le CTI relie la téléphonie et l’informatique ?

Un assouplissement de sa stratégie commerciale

Dans sa politique d’assouplissement de sa stratégie commerciale, Solidworks, dans sa version 2017, sera désormais accessible en licence ponctuelle pour 3 mois et 1 an. L’éditeur l’a annoncé lors d’une conférence qui s’est tenue le 14 octobre 2016. Ceci peut être considéré comme une petite révolution dans l’univers de la CAO avec un logiciel qui compte aujourd’hui plus de 3 millions d’utilisateurs dans le monde. Auparavant, Solidworks n’était accessible qu’en licence permanence et ceci était considéré comme avantageux, surtout pour les entreprises ayant un budget réduit. Ce changement de stratégie commerciale intervient pour répondre aux besoins de certains clients qui travaillent en mode projet selon le Directeur des ventes Solidworks en Europe Stépane Bonnamour.

Il faut dire que cette nouvelle stratégie rappelle un peu celle qui a été initiée pour l’abonnement Autodesk, lancé il y a 3 ans. En effet, le concurrent américain de Dassault systèmes a pu se globaliser à travers une stratégie commerciale sans doute plus efficace et avantageuse pour les clients. Cependant, l’américain a été contraint de supprimer jusqu’à 10% de ses effectifs après le passage à l’abonnement. Tout laisse croire que les conséquences seront moindres pour Dassault, car le constructeur français n’est pas allé jusque-là. Parallèlement à ce système de licence courte durée, Dassault a pu prévoir, par ailleurs, d’autres nouveautés concernant sa stratégie commerciale. En effet, l’éditeur s’est depuis quelque temps mis à la disposition des startups et la stratégie est en train de fonctionner.

A lire aussi : Comment choisir un joueur de PC portable ?

Interopérabilité avec les autres systèmes

L’un des objectifs principaux de Dassault, c’est de miser sur l’interopérabilité avec les autres systèmes. En effet, l’éditeur français envisage prochainement de lancer une version très simplifiée de Solidworks. Elle sera d’ailleurs baptisée Solidworks App for kids, un peu comme 123D Solidworks. Le lancement à grande échelle de cette solution est prévu pour 2017. Par ailleurs, il faut dire que les évolutions technologiques de la Suite Solidworks vont suivre la même logique. La nouveauté la plus intéressante sera sans doute SolidWork PCB, une fonctionnalité destinée aux fabricants de montres connectées. Altium, spécialiste du logiciel en Allemagne, a participé au développement de cette fonctionnalité.