La technologie laser au service de la médecine esthétique

Développée depuis 1916 par Albert Einstein, elle s’impose aujourd’hui dans de nombreux domaines de la science, des nouvelles technologies et surtout de la médecine. Elle s’invite dans tous les services hospitaliers et se démocratise de plus en plus pour venir équiper les cabinets de praticiens indépendants. 

Qu’est-ce que le laser ?

L’acronyme signifie Lumière Amplifiée par Émission de Radiation Stimulée. Premièrement, la puissance de la lumière est accrue par l’action des ondes et son efficacité reposera sur la chaleur dégagée par celle-ci. Deuxièmement, le faisceau de diffusion est, contrairement à une lampe traditionnelle, convergent. Cela permet au laser d’être particulièrement précis et de pouvoir traiter des zones très réduites.

A lire également : Business Intelligence : quels outils utilisés en 2020 ?

Quand le laser remplace la chirurgie

Très tôt, il a été intégré dans les blocs opératoires, notamment comme scalpel sur les tissus mous. Il est très utilisé en chirurgie dentaire, buccale, vasculaire. Il permet d’effectuer des gestes délicats en oncologie ou neurologie. Il est également très prisé dans l’ophtalmologie, surtout pour les opérations de correction de la myopie. Ce dernier vient remplacer l’acte chirurgical dans de plus en plus de cas, comme en dermatologie ou en médecine esthétique. Par exemple, certains praticiens à Paris utilisent le laser pour le traitement de la couperose.

Les bienfaits du laser sur la peau

Bien que dans le domaine esthétique, il soit plus connu pour l’épilation définitive, il est efficace sur bien d’autres pathologies cutanées. Ils se présentent sous différentes formes et selon la longueur des ondes utilisées pour stimuler la lumière, il sera possible d’obtenir d’excellents résultats sur différents problèmes de l’épiderme. Par exemple, certains ont un effet tenseur et remodelant pour agir comme un mini lifting. D’autres peuvent améliorer significativement les résidus d’acné. Il est également préconisé pour la réparation des petites cicatrices ainsi que pour l’effacement des tatouages que l’on regrette d’avoir fait. Il permet aussi de scléroser les vaisseaux éclatés sur les jambes. Le laser n’a pas fini de faire parler de lui.

A voir aussi : Devenir trader depuis son canapé

Les différentes utilisations du laser en médecine esthétique

Le laser est devenu un outil incontournable en médecine esthétique, offrant une multitude d’applications pour améliorer l’apparence et la santé de la peau. Les avancées technologiques ont permis d’élargir les possibilités du laser, offrant des solutions sûres et efficaces pour résoudre divers problèmes cutanés.

L’une des utilisations les plus courantes du laser en médecine esthétique est l’épilation définitive. Grâce à sa capacité à cibler sélectivement le pigment dans les follicules pileux, le laser permet de détruire ces derniers de manière permanente. Cela offre une solution durable aux problèmes d’épilation indésirable, éliminant ainsi le besoin constant de s’épiler ou de se raser.

Au-delà de l’épilation définitive, le laser peut aussi être utilisé pour traiter les taches brunes et les imperfections pigmentaires sur la peau. En exposant ces zones ciblées à des impulsions lumineuses intenses, le laser fragmente les pigments indésirables tout en préservant la peau environnante. Ce processus favorise une régénération cellulaire saine et uniforme, donnant ainsi une peau plus claire et plus lumineuse.

Une autre utilisation populaire du laser est son efficacité dans le traitement des rides et ridules. En stimulant la production de collagène dans la peau grâce à des micro-blessures contrôlées créées par le faisceau laser, il aide à raffermir et tonifier la peau vieillissante. Cette stimulation du collagène favorise aussi une meilleure élasticité de la peau, réduisant ainsi l’apparence des rides et ridules.

Le laser peut aussi être utilisé pour traiter les cicatrices d’acné. En pénétrant dans les couches profondes de la peau, le laser aide à réduire l’apparence des cicatrices en stimulant la production de collagène et en favorisant la régénération cellulaire.

Les précautions à prendre avant une séance de laser esthétique

Avant de se lancer dans une séance de laser esthétique, pensez à consulter un médecin spécialisé avant toute intervention au laser. Ce professionnel évaluera votre état de santé global et déterminera si vous êtes un bon candidat pour la procédure envisagée. Il analysera aussi vos antécédents médicaux afin d’exclure tout problème qui pourrait compromettre la sécurité ou l’efficacité du traitement.

Une fois que vous avez reçu le feu vert du médecin, il est recommandé d’éviter toute exposition excessive au soleil. Les rayons UV peuvent sensibiliser votre peau et augmenter le risque de complications après une séance de laser. Pensez à bien protéger votre peau en portant des vêtements adaptés et en utilisant régulièrement un écran solaire à large spectre avec un facteur de protection élevé.

Certains médicaments ou produits topiques peuvent augmenter la sensibilité cutanée aux traitements au laser. Il faut donc informer votre médecin de tous les médicaments que vous prenez actuellement afin qu’il puisse adapter le traitement en conséquence.

Lorsqu’on prévoit une séance au laser sur le visage, il est recommandé de ne pas porter de maquillage le jour du traitement. En effet, les résidus de maquillage peuvent interférer avec le faisceau laser et réduire l’efficacité du traitement.

Prendre des précautions avant une séance de laser esthétique permet d’assurer la sécurité et l’efficacité du traitement. Consulter un spécialiste qualifié, éviter l’exposition au soleil excessif, informer sur les médicaments en cours et éviter le maquillage sont autant de mesures indispensables pour optimiser les résultats obtenus grâce à cette technologie avancée.

Actualité