4 audits pour analyser un site web

Vous avez l’impression de faire le maximum pour que votre site web connaisse le succès, pourtant votre trafic et vos ventes ne cessent de baisser ? Au lieu de continuer à enchainer les offres promotionnelles et de créer du contenu pertinent, concentrez-vous cette fois-ci sur les problèmes inhérents à votre site web. Afin de voir où vous avez failli et d’apporter des solutions, vous devez analyser vos pages. Pour cela, il est nécessaire de réaliser un audit web avec un consultant spécialisé.

Pour quelle raison et à quelle occasion faire un audit de site web ?

L’audit web consiste à analyser un site internet, c’est-à-dire à réaliser un diagnostic approfondi sur son fonctionnement. Cela permet de déterminer les points faibles, les failles et les limites de votre plateforme qui pour rappel est le centre de votre stratégie marketing digital. De nos jours, un site défaillant ou mal administré affecte négativement sur le chiffre d’affaires d’une entreprise. L’audit web est essentiel, que ce soit sur le plan purement technique, ergonomique ou commercial. Pour autant, vous n’êtes pas obligé de réaliser un audit complet à chaque fois. Il est possible d’auditer un élément ou un paramètre bien précis. Pour en savoir plus sur les différents audits pour un site web, vous pouvez lire les conseils d’une spécialiste en inbound marketing.

A lire aussi : #BtoB : Manageo lance sa nouvelle plateforme de marketing digital

Un audit web est pour un site internet ce qu’un contrôle technique est pour une voiture. Ce n’est pas une tâche qui enthousiasme les dirigeants et les marketeurs, mais il faut la réaliser pour s’assurer de l’état de santé du site. Selon les spécialistes, il est nécessaire de procéder à un audit complet au moins une fois par an. En revanche, ils préconisent des audits spécifiques tous les trois mois et idéalement tous les mois pour les sites e-commerce B2B, dans la mesure où l’environnement du web est en constante évolution (fonctionnement des algorithmes des moteurs de recherche, nouvelles tendances, nouvelles fonctionnalités indispensables, etc.).

audit web, performances d'un site web

Lire également : Optimiser l’image : un moyen de référencement efficace

Quels sont les 4 principaux audits web ?

On peut auditer spécifiquement un site web sous plusieurs angles différents, mais si, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez adopter l’audit web à 360°, voici les 4 types d’audits web à réaliser le plus régulièrement possible.

L’audit purement technique

Cette analyse spécifique a pour but de vérifier que l’ensemble du site fonctionne correctement. Le diagnostic se concentre principalement sur le CMS, le déploiement des codes, l’hébergement et les ressources, l’arborescence du site et la structuration des pages.

L’audit de référencement naturel

Cet audit doit toujours être réalisé après l’audit technique. Cela consiste à observer entre autres l’indexation du site par les robots des moteurs de recherches, la pertinence des contenus, l’optimisation SEO de toutes les pages et le temps de chargement du site.

L’audit de l’expérience utilisateur

L’User Experience (UX) ou expérience utilisateur est une notion que l’on a parfois du mal à cerner. Cela concerne l’apparence ou le design du site ainsi que sa prise en main ou son ergonomie. L’UX est déterminant, car il peut pousser un client à avancer dans le tunnel d’achat.

L’audit de la performance du site

La raison d’être d’un site est de transformer des leads en clients. Un site performant est donc un site capable de capitaliser ses visites, c’est-à-dire un site avec un taux de conversion élevé. Cet audit se concentre sur la capacité du site à améliorer le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Web